Fin de contrat à durée déterminée

Il est indispensable d’anticiper une fin de contrat à durée déterminée car une procédure de non renouvellement est à respecter avant le terme du contrat.

Le respect du préavis pour informer l’agent non titulaire de l’intention de ne pas renouveler son contrat.

L’autorité territoriale notifie son intention de ne pas renouveler l’engagement au plus tard :

– Le 8ème jour précédant le terme de l’engagement pour l’agent recruté pour une durée inférieure à 6 mois ;
– Au début du mois précédant le terme de l’engagement pour l’agent recruté pour une durée égale ou supérieure à 6 mois et inférieure à 2 ans ;
– Au début du 2ème mois précédant le terme de l’engagement pour l’agent recruté pour une durée supérieure à 2 ans ;
– Au début du 3ème mois précédant le terme de l’engagement pour le contrat susceptible d’être reconduit pour une durée indéterminée.

Attention : Dans ce cas où le contrat est susceptible d’être reconduit pour une durée indéterminée, la notification de la décision doit être précédée d’un entretien, quel que soit les motifs du non-renouvellement.

Pour le calcul du délai de prévenance, doit être pris en compte la durée du dernier contrat en cours.

Les documents à remettre à l’agent

Lorsqu’un contrat prend fin, quel que soit le motif, l’employeur est tenu de remettre les documents suivants à l’agent :

– le relevé des droits acquis au titre du Compte Personnel de Formation,
– le certificat de travail,
– l’attestation Pôle Emploi,
– le reçu pour solde de tout compte.